Registre de Commerce Maroc

2440
Registre de Commerce Maroc
Registre de Commerce Maroc

La personne qui souhaite faire son propre comerce et de déclarer son activité rendra le processus inscrire dans le registre de commerce maroc. Cela permet une publicité de son entreprise avec tiers qui souhaitent en apprendre davantage sur le marchand.

Document jointes: “Registre de Commerce Maroc Declaration d’Immatriculation”==>> CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGER

Définition registre de commerce maroc:

Registre de commerce maroc est un répertoire des personnes physiques et morales ayant le statut de commerçants. Il contient toutes les informations juridiques fournies par le la législation et aux tiers. Localement, le registre de commerce tenu par la greffiers des tribunaux de commerce ou par le tribunal de première instance en l’absence de Tribunal de commerce dans la localité.

Au niveau central, le Registre Central du Commerce détenues par l’OMPIC. Le registre de commerce est une source d’information officielle économique sur les entreprises. Il est principalement utilisé dans la sécurité juridique des relations d’affaires, il se présente comme un casier qui centralise un certain nombre information légale. Au Maroc, toute personne physique ou morale qui a la qualité commerçant doit inscrire à ce registre.

Le registre de commerce local du royaume est régi par la loi n ° 15-95, promulguée par le dahir N ° 1-96-83 du 15 Rabii 1417 (1 Août 1996) formant code de commerce. registres de commerce locaux reçoivent les demandes d’inscription, les modifications et le rayonnement et d’écrire toutes les personnes physiques et morales, marocaines ou Étrangères, exerçant ses activités dans le Royaume du Maroc

Role du registre de commerce maroc

Le rôle du Registre Central du Commerce est de maintenir l’information juridique, il permet également aux entreprises de fournir au public une documentation précise sur les individus, mais aussi moral, et cet enregistrement sera utile pour shopping dans trois dispositions:

  • la publicité commerciale,
  • crédit de développement (prudence des banques)
  • la sécurité des transactions

L’organisation du registre de commerce maroc

  • Article 27: Le registre de commerce est composé de registres et dossiers locaux central.
  • Article 28: Le registre local est maintenu par le bureau du greffier du tribunal compétent. Garder le registre de commerce et le respect des formalités prescrites pour les inscriptions qui doivent être prises sont contrôlées par le juge ou un juge désigné chaque année à cette fin.
  • Article 29: Toute personne peut obtenir une copie ou d’un extrait certifié conforme les inscriptions portées au registre de commerce ou d’un certificat attestant qu’il y le point d’entrée ou l’entrée a été supprimée.
    1 Les copies, extraits ou certificats sont certifiés par le secrétaire-greffier chargé maintenir le registre.
  • Article 30: Toute inscription au registre de commerce d’un nom commercial ou d’un nom commercial devrait être tenue au bureau du greffier du tribunal du lieu situation du bureau principal du siège de marchand ou de la société.

Dans la première semaine de chaque mois, une copie de l’enregistrement sera transmis par le secrétaire-greffier de service Registre central pour y être transcrite. “Exemple de code le commerce marocain.

Le Registre de Commerce Maroc central: Le registre de commerce central détenu par les soins de l’administration, elle est publique,

Toutefois, la consultation peut avoir lieu qu’en présence du travailleur la tenue de cette registre.

Le registre central est destiné:

  • De centraliser, pour l’ensemble du Royaume, les informations mentionnées dans les différents dossiers locaux;
  • Pour délivrer des certificats aux commerçants noms des inscriptions, des noms commercial et des signes ainsi que des certificats et des copies sur d’autres entrées sont fixées;
  • Etre publié au début de chaque année, un livre donnant toutes les informations sur les noms les commerçants, les noms commerciaux et les marques qui lui sont transmises.

Les inscriptions au Registre de Commerce Maroc:

Il est obligatoire d’inscrire au Registre de Commerce à:

  • Une personne ou entité, exerçant une activité commerciale au Maroc
  • succursales ou agences d’une entreprise exerçant des activités au Maroc
  • Représentations ou agences commerciales d’un Etat, de la communauté ou une opération extérieure publique.
  • Les institutions publiques marocaines dans commerciale ou industrielle,
    lorsque la loi est le prévoit.
  • Tout groupe d’intérêt économique

L’inscription au registre de commerce est la dernière étape de la création d’entreprise

1-Inscription:

enregistrement des personnes physiques: Les opérateurs doivent déposer une demande écrite au secrétariat de la cour-greffe à laquelle le principal établissement ou de l’entreprise commerciale.

Inscription au Registre de commerce doit être faite dans les trois mois de l’ouverture
établissement commercial ou l’acquisition de l’écart d’acquisition.

Traders les individus doivent indiquer dans leur déclaration

2-Enregistrement:

  1. le nom et l’adresse complète de la maison du marchand et le numéro de la carte
    résidents étrangers de la carte d’enregistrement ID national ou ou, non-résidents étrangers, le numéro de passeport ou autre document d’identification
    Lieu;
  2. Le nom sous lequel elle exerce ses activités et, le cas échéant, son surnom ou un pseudonyme;
  3. La date et le lieu de naissance;
  4. Si elle est un mineur ou un tuteur testamentaire ou datif exploitation de la propriété d’un mineur le commerce, l’autorisation qui leur a été donné par les dispositions légales
    obliger;
  5. L’état civil de l’opérateur étranger;
  6. Le bureau réelle;Le lieu où se trouve le siège de son entreprise ou son principal établissement et lieu de institutions qui tombent situés au Maroc ou à l’étranger, et le nombre de L’inscription au rôle des brevets;
    des informations sur l’origine de l’entreprise;
  7. Le signe, le cas échéant, et l’indication de la date du certificat négatif du registre
    le commerce central;
  8. Le nom, la date et le lieu de naissance et la nationalité des décrets
    pouvoirs;
  9. La date de début de l’exploitation;
  10. Les établissements commerciaux que le déclarant a précédemment exploités ou ceux qui
    opère dans la compétence d’autres juridictions.

3-Enregistrement des entités juridiques:

L’inscription au registre de commerce doit être faite dans les trois mois suivants
la création de l’entreprise. L’enregistrement d’une entreprise peut être exigée par le
les gestionnaires ou les membres de l’administration, de direction ou de gestion.

Les sociétés commerciales doivent indiquer dans leur déclaration d’inscription:

  1. Le nom complet des actionnaires autres que les actionnaires et les sponsors, la date et
    lieu de naissance, la nationalité de chacun d’eux, ainsi que l’identité de numéro de carte
    étrangers nationaux ou résidents de la carte d’immatriculation ou, pour numéro de passeport étranger non-résident ou un autre document d’identification prise
    endroit;
  2. Le nom ou la raison sociale et l’indication de la date du certificat négatif émis par le registre de commerce central;
  3. L’objet de la société;
  4. Le bureau réelle;
  5. Le siège social et, le cas échéant, les lieux où la société a des succursales au Maroc ou à l’étranger, ainsi que le numéro d’enregistrement du rôle des brevets;
  6. Les noms des membres ou des tiers autorisés à administrer, de gérer et de signer pour l’entreprise, la date et lieu de naissance, la nationalité et le numéro de carte d’identité
    étrangers nationaux ou résidents de la carte d’immatriculation ou, pour 1 numéro de passeport étranger non-résident ou un autre document d’identification prise endroit;
  7. La forme juridique de la société;
  8. Le montant du capital social;
  9. Si l’entreprise est capital variable, la somme ci-dessous dont le capital ne peut pas être
    réduit;
  10. La date à laquelle la société a commencé et celle à laquelle il devrait se terminer;
  11. La date et le numéro du dépôt des articles dans le bureau du greffier.

Doit également être signalé à leur inscription sur le registre de commerce:

  1. Le nom, la date et le lieu de naissance des gestionnaires, des membres des organes de
    administration, de direction ou de direction ou des administrateurs nommés au cours de la durée du la société, la nationalité et le numéro de la carte d’identité nationale ou de la
    résidents étrangers que la carte d’enregistrement ou, pour les non-résidents étrangers
    numéro de passeport ou un autre document d’identification en lieu et place de celui-ci;
  2. Les brevets exploités et marques de commerce, marques de commerce et de service
    déposée par la Société.
  3. L’inscription est requise par les gestionnaires ou par les membres des organes d’administration, fonction quand il faut le faire de gestion ou de la gestion;
  4. Les décisions judiciaires prononçant la dissolution ou la nullité de la société;
  5. Les décisions judiciaires sur la réorganisation ou de la liquidation.
  6. Inscription des succursales et agences:Toute personne physique ou morale peut établir des succursales ou des agences liées à principal déjà enregistré dans le registre de commerce.
  7. Changement:Les différents types de modifications relatives à l’enregistrement doivent être énumérés dans le registre de commerce, ils doivent inscrire au registre du tribunal local,
    dépend du siège de l’entreprise, ils peuvent comprendre:(adresse- nom- type d’activité-enseigne- l’écart d’acquisition- le nom ou une abréviation- Membre du Conseil- capital social- de la société juridique- fusion avec une autre société- la mise en place d’une succursale ou une agence…)
  8. Radiations: L’annulation du mandat du registre de commerce peut être imposée en raison de laviolation de la nature personnelle de l’inscription.

Un commerçant (personne physique) peut être radié automatiquement